Publia quatre recueils de poèmes après la guerre, puis un roman, La vitre embuée, 1949. Longue interruption dans la création littéraire qui reprendra après un accident de voiture survenu en 1975. Publia successivement : La secousse, récit d’un accident ; Le coup de pioche, échos d’un récit, et quatre recueils de poèmes : Les nappes du soir, Des bouts de papier, L’eau du silence et Un édredon mauve. Contribution à L’Alsace de 1900 à nos jours, sous la dir. de Ph. Dollinqer 1979.