Qu’il est loin l’Actuel anarcho-écolo-baba-cool du début des années 70 ! Il est devenu avec les années 80 (retournement oblige) l’un des meilleurs propagandistes du conformisme libéral et de la « réussite » (sic), ce sur quoi vous n’auriez pas manqué de vomir dans la première formule. Mais, peut-être, votre engagement des années d’après Mai 68 n’était-il fait que de poses étudiées (d’où les outrances ?) et de simulacres racoleurs pour se maquiller aux couleurs du temps? N’avez-vous pas, depuis, susurré au lecteur « Tu ne comprenais pas qu’on te provoquait, qu’il fallait réviser les valeurs des marginaux… » ?

(…)

ce droit de réponse ne sera pas publié par Actuel qui refusera tout contact

au-dessous :

Un article de Serge Halimi

Un avertissement de Pierre Fournier

Le PS contre les Verts

Continuer la lecture

Dès 1967 et 1968, Norman Podhoretz et Irving Kristol, deux pointures du Congrès pour la Liberté de la Culture, bientôt co-fondateurs du néo-conservatisme *, appellent à porter le fer contre the new left américaine et les autres développements internationaux du mouvement alternatif au capitalisme.

*  les désormais célèbres neocons dont on ne compte plus les méfaits

 

En 1969, Raymond Aron, autre poids lourd du Congrès, leur emboîte le pas en souhaitant très fort que la nouvelle gauche soit vidée de sa substance révolutionnaire pour n’en garder que le résidu réformiste d’après épuration de l’alternative. Une amputation comparable à celle qui a produit le néo-libéralisme à partir de… l’aspiration à l’émancipation (l’extinction des « Lumières » comme l’ont montré Max Horkheimer et Théodor Adorno).

Continuer la lecture

Dans certains écrits sur le mouvement écologiste, Denis de Rougemont est de plus en plus évoqué pour son rôle important. En effet, il a joué un grand rôle et son parcours est très éclairant…

Raymond Aron, sa compagne Suzanne, Michael Josselson, Denis de Rougemont

Trois maîtres de la propagande néo-libérale, trois grands manoeuvriers de la mondialisation de l’ultra-capitalisme. N’est-ce pas émouvant : le Congrès pour la Liberté de la Culture, la Fondation Rockefeller, et la maison mère : la CIA et l’oligarchie capitaliste mondiale, ensemble ?

  Continuer la lecture