ON NE PEUT PAS COMPRENDRE

GRAND-CHOSE

A LA GUERRE CONTRE L’IRAK

COMME AUX AUTRES DRAMES CONTEMPORAINS

SI ON NE LES SITUE PAS

DANS LE CONTEXTE DES PROJETS DE DOMINATION

QUI BOUSCULENT TOUTE CHOSE

SUR LA PLANÈTE

DEPUIS PLUSIEURS GÉNÉRATIONS

RAPPEL DE QUELQUES FAITS ÉCLAIRANTS

 

 

1908 : Premier forage pétrolier fructueux dans la région du Golfe arabo-persique. En l’occurrence, cette première a eu lieu en Iran.

 

 

Au cours de la première moitié du siècle, les pétroliers américains et anglais (Néerlandais et Français figurent honorablement) s’emparent du pétrole du Moyen-Orient en ne versant aux pays producteurs que des redevances tout à fait symboliques.

 

 

1915 : Le gouvernement britannique prodigue, tant au Shérif Hussein (arrière grand-père du roi Hussein Ibn Talai de Jordanie) qu’à son rival Ibn Saoud, des promesses d’indépendance arabe pour l’après-guerre, quand l’empire ottoman sera vaincu.

 

 

Parallèlement, commencent des négociations secrètes entre Anglais et Français pour le partage du Moyen-Orient. L’un des résultats de ces tractations (connues sous le nom d' »accords Sykes-Picot ») sera le rassemblement de 3 provinces ottomanes -dont la province kurde de Mossoul- pour constituer l’Irak.

Continuer la lecture

Moïse Saltiel a souvent utilisé le pseudonyme de Maurice Jacoby.

Il née dans la grande communauté juive de Thessalonique qui allait être décimée par les nazis. Israélien de la première heure, il était anti-sioniste.

Agronome, il était fin connaisseur des destructions écologiques provoquées par la brutalité des colonisateurs qui, loin d’avoir développé l’agriculture en Palestine et « fait verdir le désert« , n’ont cessé de l’étendre.

Sous le pseudonyme de Maurice Jacoby, il publiait ses articles dans Témoignage Chrétien, jusqu’à ce que ce journal commence à le censurer dans les années 1990.

C’est alors que j’ai aidé à la publication de deux de ses articles dans Silence. Cet article date de 1995.

Continuer la lecture

Qu’il est loin l’Actuel anarcho-écolo-baba-cool du début des années 70 ! Il est devenu avec les années 80 (retournement oblige) l’un des meilleurs propagandistes du conformisme libéral et de la « réussite » (sic), ce sur quoi vous n’auriez pas manqué de vomir dans la première formule. Mais, peut-être, votre engagement des années d’après Mai 68 n’était-il fait que de poses étudiées (d’où les outrances ?) et de simulacres racoleurs pour se maquiller aux couleurs du temps? N’avez-vous pas, depuis, susurré au lecteur « Tu ne comprenais pas qu’on te provoquait, qu’il fallait réviser les valeurs des marginaux… » ?

(…)

ce droit de réponse ne sera pas publié par Actuel qui refusera tout contact

au-dessous :

Un article de Serge Halimi

Un avertissement de Pierre Fournier

Continuer la lecture